Assurer son prêt immobilier : comment choisir la meilleure option ?

Lorsque l'on souscrit un prêt immobilier, il convient de penser à l'assurance emprunteur qui est liée à ce contrat. Cette assurance garantit le remboursement du crédit en cas d'événements tels que le décès, l'invalidité ou l'incapacité de travail de l'emprunteur. Cependant, choisir la meilleure option d'assurance pour son prêt immobilier nécessite de comprendre les différents types de garanties, la quotité assurée et d'autres critères essentiels.

Les différents types de garanties

Lorsque vous souscrivez une assurance emprunteur pour votre prêt immobilier, plusieurs types de garanties s'offrent à vous :

A lire en complément : Comprendre l'importance de l'assurance propriétaire non occupant pour la protection de votre patrimoine immobilier

  • Décès (DC) : en cas de décès de l'emprunteur, l'assurance prend en charge le remboursement du capital restant dû.
  • Invalidité permanente totale (IPT) : cette garantie couvre le remboursement du capital restant dû si l'emprunteur se retrouve en situation d'invalidité totale et permanente.
  • Incapacité temporaire totale (ITT) : elle garantit le paiement des mensualités du prêt si l'emprunteur se trouve dans l'impossibilité de travailler temporairement.
  • Perte d'emploi (PDE) : cette garantie couvre le paiement des mensualités en cas de perte d'emploi de l'emprunteur.

Assurance de prêt immobilier et la quotité

Qu'est-ce qu'une quotité d'assurance ?

La quotité d'assurance représente la part du capital emprunté couverte par l'assurance en cas de sinistre. Elle peut être exprimée en pourcentage et varie en fonction des emprunteurs.

Le calcul de la quotité

Le calcul de la quotité d'assurance se base sur plusieurs paramètres, dont l'âge de l'emprunteur, sa situation familiale, ses revenus, et le montant du prêt. Plus la quotité est élevée, plus la couverture de l'emprunteur est importante.

A voir aussi : Les garanties indispensables pour assurer une copropriété

Des garanties forfaitaires ou indemnitaires pour l’assurance emprunteur ?

Les garanties proposées par une assurance emprunteur peuvent être de deux types : forfaitaires ou indemnitaires.

  • Garanties forfaitaires : dans ce cas le montant des indemnisations est fixé à l'avance et n'est pas lié à la perte réelle subie. Par exemple, en cas d'invalidité, le montant de l'indemnisation est déterminé dès la souscription.
  • Garanties indemnitaires : l'indemnisation est ici calculée en fonction de la perte réelle subie par l'emprunteur. Ces garanties offrent généralement une meilleure protection, mais peuvent être plus coûteuses.

Les exclusions de garantie

Avant de choisir une assurance emprunteur, il est essentiel de comprendre les exclusions de garantie. Ces exclusions définissent les situations pour lesquelles l'assurance ne couvrira pas l'emprunteur. Elles peuvent varier d'un contrat à l'autre, mais certaines exclusions communes incluent les actes intentionnels de l'emprunteur, les guerres, les catastrophes naturelles, etc. C’est pourquoi il est important de les connaître avant de signer un contrat.

Choisir son assurance emprunteur : quels sont les autres critères à considérer ?

En plus des aspects mentionnés précédemment, il est important de considérer d'autres critères dans le choix de son assurance emprunteur :

  • Taux de couverture : assurez-vous que le taux de couverture proposé par l'assurance est suffisant pour garantir le remboursement du prêt.
  • Tarifs et cotisations : comparez les tarifs et les cotisations proposées par différentes compagnies pour choisir une assurance offrant un bon rapport garanties/prix.
  • Délais de carence : vérifiez les délais de carence, c'est-à-dire la période pendant laquelle les garanties ne s'appliquent pas après la souscription du contrat.
  • Conditions générales du contrat : lisez attentivement les conditions générales du contrat pour vous assurer qu'il correspond à vos besoins et attentes.