Comment louer si l'on a pas 3 fois le montant du loyer ?

Lors de la location d’un logement, les bailleurs s’assurent de la solvabilité du futur locataire. Pour le faire, ils exigent que ce dernier gagne 3 fois le montant du loyer, ce qui constitue un gage de protection des deux parties. Cependant, tous les futurs locataires ne remplissent pas cette condition. À quels saints se vouer dans ce cas ? Éléments de réponse dans cet article.

Opter pour un garant

Le choix d’un garant est l’une des meilleures possibilités pour louer lorsqu’on n’a pas 3 fois le montant du loyer. En effet, le garant prend l’engagement de payer, non seulement le loyer, mais aussi les charges locatives et les éventuelles pénalités de retard. Ce dernier peut être une personne morale telle qu’un organisme, une banque ou une entreprise. Il peut aussi s’agir d’une personne physique. Dans l’un ou l’autre des cas, lorsque vous présentez à l’agence ou au propriétaire du logement un document de caution solidaire, vous maximisez vos chances d’être choisi comme futur locataire du logement. En cas d’impayés, le propriétaire sait donc vers qui se tourner directement. Celui-ci n’est rien d’autre que le garant.

A lire en complément : Est-ce que le DPE est obligatoire pour une location ?

Néanmoins, en lieu et place du document de caution solidaire, vous avez la possibilité de présenter au propriétaire un document de caution simple. Avec ce document, il vous revient de négocier avec le propriétaire sur les modalités de paiement en cas d’impayés. Si les non-paiements perdurent et que le propriétaire n’arrive toujours pas à récupérer ses dus, il pourra enfin se tourner vers le garant.

Choisir une caution bancaire

Tel que mentionné ci-dessus, vous pouvez choisir une personne morale pour devenir votre garant. Ainsi, il peut s’agir de votre banque. Le cas échéant, vous présenterez au propriétaire ou à l’agence une caution bancaire. Cette option parait d’ailleurs très rassurante. Cependant, pour obtenir une caution de la part de votre banquier, il ne suffit pas d’en formuler la demande.  Vous devez en effet verser, notamment sur un compte bloqué, une somme correspondant à quelques mois de loyer. Le principe reste identique au niveau de la plupart des banques, sauf que le montant à verser varie selon chacun d’elle.

A lire en complément : Les Avantages et Inconvénients des Locations à Court Terme

Payer au propriétaire plusieurs loyers à l’avance ou présenter une lettre de recommandation

Si vous ne souhaitez pas prendre par une banque ou choisir un garant, vous pouvez tout simplement payer au propriétaire plusieurs loyers à l’avance. Cela vous épargne des frais que pourrait vous prélever la banque et constitue l’un des meilleurs moyens d’éviter les retards de paiement. Par ailleurs, vous pouvez également choisir une dernière option qui consiste à présenter au propriétaire ou à l’agence une lettre de recommandation afin de justifier votre solvabilité. Mais, il faudrait que la lettre indique votre régularité dans le paiement de vos anciens loyers. C’est justement pour cela que votre ancien propriétaire est mieux indiqué pour vous la délivrer.

Se tourner vers les organismes d'aide au logement

Si vous êtes dans une situation précaire et que vous avez des difficultés à trouver un garant ou à payer plusieurs mois de loyer d’avance, il est possible de se tourner vers les organismes sociaux qui pourront vous aider.

Effectivement, différents organismes sont mis en place afin d'aider les personnes ne disposant pas de ressources suffisantes. Vous pouvez ainsi solliciter l’Aide Personnalisée au Logement (APL), l'Allocation Logement Familiale (ALF) ou encore l'Allocation Logement Social (ALS).

Pour bénéficier de ces aides financières, il faut remplir certains critères tels que le montant du loyer ou encore le niveau de revenus. Si votre dossier est accepté, une partie du loyer sera prise en charge par l'État.

Il existe aussi des associations qui peuvent vous aider dans vos recherches. Ces dernières proposent souvent leur aide pour constituer un dossier complet et efficace afin d'obtenir plus facilement un logement correspondant à vos attentes.

N'hésitez donc pas à contacter ces organismes pour obtenir plus d'informations sur leurs modalités d'intervention et conditions d'éligibilité. Même si cela peut prendre du temps et nécessite souvent beaucoup de patience et persévérance, d'autres options sont possibles pour louer un logement sans avoir trois fois le montant du loyer en termes de salaires mensuels nets.

Considérer la colocation comme une option viable

Si vous êtes dans une situation où il faut bien définir ses critères avant de commencer sa recherche afin d'éviter tout conflit ultérieur.

La colocation présente aussi l'avantage d'une mutualisation des charges telles que l'eau, l'électricité et Internet. Il y a souvent moins de contraintes au niveau administratif comparé à la location classique : pas besoin, par exemple, d'un garant si chaque colocataire se porte solidaire.

Pour autant, il faut bien comprendre que vivre en colocation peut avoir quelques inconvénients. Il faut signer un contrat commun qui prévoit notamment la durée du bail et le partage équitable des charges.

Cela demande aussi de l'organisation et de la communication pour réussir sa vie en communauté, mais c'est souvent vu comme une belle expérience humaine positive, tant financièrement que relationnellement parlant !