Comment poser un joint d'isolation sur une fenêtre ?

Poser un joint d’isolation sur une fenêtre est très facile si vous prenez des mesures qu’il faut. En effet, la pose d’un joint d’isolation entre le cadre ouvrant et dormant est simple. Il suffit juste de connaître les bonnes techniques de pose de joint. Découvrez à travers cette rédaction les étapes à suivre pour poser un joint d'isolation à votre fenêtre

Apprêtez les matériels à utiliser

D’abord, la pose d’un joint nécessite des moyens pour qu’il soit simple à poser. Ainsi, il faut apprêter un sceau, une éponge ou chiffon, des brosses métalliques. Ensuite, il vous faut également une bande de démoulage, un marteau et un pistolet.

A découvrir également : Où se rendre pour acheter un tube en rectangle ?

Préparez votre fenêtre

Pour mener à bien la pose de votre joint d’isolation, il est important de préparer votre fenêtre. Bien avant, vous devez lessiver le cadre dormant et le cadre ouvrant de la fenêtre. Cela se fait avec une éponge imbibée de lessive alcaline. Retirez avec la brosse métallique toutes les saletés. Ensuite, assurez-vous que les rainures d’évacuation du cadre dormant, ainsi que les bouches d’aération de la fenêtre ne sont pas bouchées.

Par ailleurs, vous devez dégraisser, à l’aide d’un chiffon, le cadre qui veut recevoir le joint isolant. Ensuite, laissez sécher avant de commencer la pose des joints sur les fenêtres.

A lire également : Comment demander ma prime Renov 2022 ?

Mesurez les feuillures de la fenêtre

D’abord, il existe une pluralité de joints d’isolation de différentes dimensions. À cet effet, il vous faut faire un choix de joint qui s’adapte bien avec votre huisserie. Sans oublier que les jours existants entre le cadre et le dormant est d’une importance capitale. Ensuite, il faut prendre la mesure de la hauteur des feuillures de la fenêtre de sorte que le joint soit adapté au mieux à la dimension de votre fenêtre.

Par ailleurs, il faut faire un choix d’un joint d’isolation épais. Mais attention, ce choix doit être effectué si les interstices sont irréguliers. Par contre, pour des petits jours, un joint mince vous suffira.

Après avoir suivi avec soin toutes ces étapes, vous pouvez poser votre joint en toute sécurité. N’oubliez surtout pas de vérifier si la fenêtre se ferme complètement après la pose de votre joint.

En résumé, la pose d’un joint n’est du tout difficile si vous suivez les astuces adéquates pour y arriver. Il suffit juste de suivre chaque étape pour poser votre joint sans aucune difficulté.