Défiscalisation : comment éviter les pièges ?

La défiscalisation est un concept auquel les investisseurs en immobilier ont recours ces dernières années. Elle rassemble un certain nombre de dispositifs qui permettent à ceux-ci de bénéficier d’une réduction d’impôt. Cette approche comporte toutefois des pièges qu’il importe d’éviter. Les voici.

Vérifier le changement de destination

Pour éviter les pièges de la défiscalisation, vous devez vérifier un certain nombre d’éléments concernant le bien à acheter. C’est le cas par exemple du changement de la destination. Soit dit en passant, pour quel usage le bâtiment a été construit.

A lire en complément : Quel avantage avec la loi Pinel ?

Il est tout à fait possible que l’occupant du logement que vous voulez acheter change l’activité pour laquelle le bâtiment est destiné. Ce dernier peut le faire sans vous tenir informer des modifications apportées.

En conséquence, le bien connaîtrait une requalification fiscale. Ce qui peut vous empêcher de bénéficier d’une réduction d’impôt.

A lire aussi : Qu'est-ce que la loi Scellier intermédiaire ?

Vous devez donc garder à l’esprit qu’avant de signer l’offre d’achat, il demeure nécessaire de tout lire et de demander plus de clarification. Vous devez vérifier avant toute signature que la destination est celle qui a été indiquée au départ.

Vérifier si la résidence n’est pas en faillite

Défiscalisation

Une autre approche plus avisée à laquelle vous devez recourir est la vérification de l’état du bien dans lequel vous voulez investir. Pour rappel, opter pour la défiscalisation consiste à acquérir un bien et à le mettre en location pour bénéficier d’une remise sur les prélèvements effectués par l’État.

Partant de ce fait, si l’exploitant du logement est en faillite, l’investisseur est convié à faire des concessions après l’opération d’achat. C’est le cas par exemple de la réduction des loyers à percevoir.

Ainsi, quand bien même vous bénéficiez d’une baisse d’impôt, la rentabilité locative peut ne pas être au rendez-vous. C’est donc l’un des pièges de la défiscalisation que vous devez d’éviter.

Prendre des garanties en cas de réhabilitation de monuments

Un autre moyen pour éviter les pièges de la défiscalisation est de demander des garanties si vous investissez dans la réhabilitation. Dans la réalité, l’État propose le plus souvent des offres d’investissement pour rénover un lot de bâtiments anciens. Les personnes qui vont effectuer des placements dans ce cadre vont bénéficier d’une réduction d’impôt.

Cependant, il se trouve que cela comporte un gros piège qui n’est pas mis en lumière. En réalité, le niveau de réhabilitation évolue en fonction du nombre de logements mise en vente. Ainsi, plus les achats tardent, plus les réparations freinent également.

Le risque est que l’investisseur peut perdre tout son argent tant que le reste des logements ne sont pas vendus. Vous devez donc demander des garanties selon que la poursuite des travaux de réhabilitation ne soit pas conditionnée sur les ventes à effectuer.