Comment fonctionne les aides de l'ANAH ?

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique représente un coût souvent très important. Heureusement qu’il existe les aides de l’ANAH pour vous épauler si vos revenus sont modestes. Grâce à ses programmes de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier des aides financières pour vos différents travaux. Voici tout ce que vous devez savoir sur les aides de l’ANAH !

Le fonctionnement des aides de l’ANAH

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du logement. Elle vise à encourager les travaux de rénovation énergétique dans les ménages, grâce à des aides financières. Les aides de l’ANAH s’adressent notamment aux propriétaires occupants ou bailleurs.

A lire également : Comment bien préparer son logement avant des travaux de rénovation : les conseils d'un expert immobilier

Les copropriétaires qui se situent en dessous d’un certain plafond de revenus peuvent être aussi bénéficiaires. Grâce à son programme « Habiter mieux » par exemple, l’ANAH peut subventionner vos travaux jusqu’à 50 % si vous êtes propriétaire résident. Quant aux propriétaires bailleurs, ceux-ci peuvent bénéficier d’une subvention de 35 % du montant total.

Cette aide est toutefois placée sous condition de ressources ou liée à un loyer plafonné. Il faut souligner par ailleurs que les aides de l’ANAH sont essentiellement destinées à la rénovation énergétique. Celles-ci concernent donc les travaux tels que :

A voir aussi : Guide pas à pas pour la viabilisation d'un terrain : tout ce que vous devez savoir

  • réalisation d’un diagnostic et d’un audit énergétique ;
  • isolation des combles perdus ou aménagés ;
  • isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur ;
  • remplacement d’équipement de chauffage, etc.

Il existe également d’autres programmes proposés en ce sens, avec des barèmes de subventions variées selon plusieurs critères.

Les démarches à effectuer

Pour bénéficier des aides de l’ANAH, il y a une démarche à suivre. Tout d’abord, il est impératif de savoir si vous êtes éligible ou pas avant de demander une aide à l’ANAH. Pour ce faire, il suffit d’effectuer le test sur le simulateur des Aides et Subventions à la rénovation énergétique. Celui-ci vous aidera aussi à connaître le montant que vous pourrez recevoir.

Ensuite, montez votre dossier et accompagnez-le de votre formulaire de demande. Vous devez surtout remplir le formulaire 12 711*08 si vous êtes propriétaire occupant, et le formulaire 12 709*06 si vous êtes propriétaire bailleur. Ce dernier viendra compléter votre dossier composé notamment de :

  • la preuve de la propriété de logement ;
  • dossier technique (plan et croquis accompagnant le projet, devis estimatifs des travaux, etc.) ;
  • l’avis d’imposition sur le revenu si vous êtes propriétaire occupant ;
  • la convention à loyer intermédiaire ou social si vous êtes propriétaire bailleur.

Le service instructeur de l’ANAH vérifiera si votre dossier est bien complet et vous invitera à fournir d’autres pièces requises si nécessaire. Généralement, la subvention est versée une fois les travaux effectués si votre demande d’aide a été validée.

Les conditions d'éligibilité aux aides de l'ANAH

Les aides de l'ANAH sont destinées à aider les ménages modestes ou très modestes qui souhaitent réaliser des travaux d'amélioration de leur domicile. Tous les demandeurs ne peuvent pas y prétendre. Il existe certaines conditions d'éligibilité aux aides de l'ANAH.

Tout d'abord, pour pouvoir bénéficier des aides proposées par l'organisme public, vous devez être propriétaire occupant, copropriétaire ou propriétaire bailleur. Les locataires ne peuvent pas en bénéficier directement puisque c'est le rôle du propriétaire.

Vous devez avoir plus de 15 ans au moment où la demande est formulée auprès de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Il faut aussi prendre en compte vos ressources financières. Pour ce faire, vous devrez fournir une attestation affichant vos revenus fiscaux et ceux des autres occupants du domicile concernés par la demande d'aide ANAH ainsi qu'un justificatif bancaire attestant que le total des liquidités disponibles sur les comptes n'excède pas 10 000 euros.

Vous devez assurer l'accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Vous devez noter que le montant des aides peut varier selon ces conditions et le type de travaux réalisés. Si vous remplissez toutes les conditions requises par l'ANAH et si votre dossier est accepté, vous pouvez bénéficier d'une aide financière significative afin d'améliorer la qualité énergétique et sanitaire de votre habitat.

Les types de travaux éligibles aux aides de l'ANAH

L'ANAH propose des aides financières pour différents types de travaux. Les travaux éligibles aux aides sont ceux qui visent à améliorer la qualité et la performance énergétique du logement ou encore à le rendre accessible aux personnes en situation de handicap.

Les travaux d'amélioration thermique bénéficient notamment d'un soutien financier important. Il peut s'agir, par exemple, de l'isolation des combles, des murs ou du plancher. Des aides peuvent aussi être accordées pour le remplacement des fenêtres ainsi que pour le changement ou l'amélioration du système de chauffage et/ou de production d'eau chaude sanitaire (ECS).

L'ANAH accorde aussi une attention particulière à l'amélioration de la sécurité et de la salubrité dans les logements anciens. De ce fait, les demandeurs peuvent prétendre à un financement partiel pour réaliser certains types de travaux tels que le remplacement du réseau électrique vétuste, l'élimination du plomb présent dans les peintures murales ou encore la mise en conformité au niveau gaz.

Il faut noter que les travaux doivent être réalisés par des professionnels qualifiés et agréés. Les factures devront aussi être fournies pour justifier leur réalisation. Il faut s'engager dans un projet d'amélioration de son domicile avec l'aide de l'ANAH, d'envisager en amont la nature des travaux à effectuer ainsi que le budget nécessaire à sa réalisation.

Les aides proposées par l'ANAH sont une opportunité intéressante pour les propriétaires souhaitant réaliser des travaux visant à améliorer la qualité énergétique ou encore l'accessibilité du logement. Ces aides peuvent permettre de réduire considérablement le coût global des projets tout en contribuant au développement durable et au bien-être social.